Traduction :

‘C’est une catastrophe pour la musique congolaise, une grande tragédie.

J’ai rarement ressenti une telle émotion quand Hamed Bakayoko m’a appelé d’Abidjan pour me confirmer la mort de Papa Wemba. Je ne voulais pas y croire.

Aujourd’hui je réalise vraiment que la vie est fragile. Lorsque l’on écrase des insectes, des fourmis, on ne réalise pas que ce sont des êtres vivants qui nous voient comme nous nous les voyons eux.

La perte de Papa Wemba… Je ne sais pas quoi dire… c’est comme si la musique congolaise était morte avec lui. Tabu Ley n’est plus des nôtres, Madilu nous a quittés, Pepe Kalle, Franco…et aujourd’hui Papa Wemba.

On a tendance à penser par erreur que les gens partiront lorsqu’ils seront vieux, mais regardez Marie Misamu est morte récemment, elle avait à peine 40 ans je crois. Vieux Manu Dibango lui a 82 ans et est toujours là. Papa Wemba avait seulement la soixantaine et il est mort. Je demande à Dieu qu’il lui donne une place de choix.

Et je souhaite dire dans à mes Pères, à mes collègues, dans ce moment de peine, qu’il faut que nous comprenions que la vie ne tient à rien. L’intolérance, les disputes, les insultes n’ont pas d’importance. Il faut que nous mettions nos vies en Dieu, je dis bien en Dieu. Que Papa Wemba se repose au paradis, c’est un enfant de Dieu, qu’il l’accueille bien.

En ce qui me concerne, moi je suis un Ainé. Peut-être que le plus grand duo que Papa Wema ait fait était avec moi avec le titre ‘Wake Up’. Depuis ce matin mon téléphone ne cesse de sonner. Au nom de mes enfants, au nom du Quartier Latin, au nom de tous les artistes congolais, je présente mes condoléances à Mama Rosa ainsi qu’à ses nombreux enfants. Quels que soient nos embrouilles, nos bêtises, je suis vraiment affecté du fond de moi-même.

Voilà ce que je voulais dire. Je veux dire aussi aux gens que Papa Wemba c’est la dignité incarnée, donc toutes les bêtises que l’on commence à voir et à entendre, il faut arrêtez ça. Si Dieu le veut demain je serai à Abidjan au plus tard mardi. Voilà ce que je voulais dire.’

Koffi Olomide rend hommage à Papa Wemba

| Légendes |

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>